Prix d’une poutre IPN

Qu’est-ce qu’une poutre IPN ? Et quel est son prix ?

IPN et IPE : derrière ces acronymes barbares se cache une réalité très simple et un matériel de plus en plus utilisé dans la construction. Une IPN est une poutre, bien souvent métallique. Sa forme, si on la regarde en coupe, ressemble à un i majuscule – ou un H couché selon le point de vue. Son nom, elle le doit à sa description : poutre en I à Profil Normal. Cela aide à la différencier de l’IPE, une poutre en I à profil européen.

La différence entre les deux formats se situe au niveau de la forme des ailes, c’est-à-dire la base et le haut de la poutre. Dans le cas de l’IPN, celles-ci sont plus épaisses au centre qu’à leurs extrémités.

Obtenez immédiatement plusieurs devis gratuits pour la pose de poutres IPN et comparez-les

Dans quel cas utiliser des poutres IPN ?

Les poutres IPN sont tendance dans la construction, et ce tant auprès des architectes que des maçons. Elles sont de plus en plus utilisées pour faire des travaux ou rénover un bâtiment.

En effet, les poutres IPN présentent une haute résistance aux charges et poids. Elles permettent donc de renforcer une structure, comme un mur porteur ou un plafond. Cela les rend très utiles lors d’une rénovation ou d’une amplification, pour éliminer un mur porteur ou le soutenir durant l’opération. Les poutres IPN peuvent être utilisées de manière verticale, comme support, ou de manière horizontale, comme pilier. Dans les deux cas, elles permettront à la structure de ne pas s’effondrer.

Les poutres IPN aident à soutenir une structure.

Si cette technique vous intéresse et que vous voulez intégrer les IPN dans votre chantier, il vous faudra bien réfléchir à votre projet. Vous devrez aussi vous mettre en contact avec un maçon ou un artisan professionnel ayant déjà posé ce type de poutres. Ils seront les mieux placés pour vous conseiller et vous permettre de calculer votre budget avant de vous lancer dans vos travaux.

En effet, beaucoup de facteurs peuvent influencer le coût final de vos IPNParmi eux se trouvent le matériau, la taille, le poids ou encore le montage sur le chantier. Le coût, allant de 6 à 800€ le mètre linéaire, pourra varier amplement. Avant de vous lancer dans la rénovation de votre maison et l’achat de poutres, il vous faudra donc réfléchir clairement à votre projet pour savoir quelle poutre s’adaptera le mieux à celui-ci.

Les différents types de poutre IPN

Selon le style de votre bâtiment, votre budget et, bien sûr, vos objectifs, vous devrez choisir entre différents matériaux pour les poutres IPN. Les options sont variées : acier, fer, aluminium, galvanisé, bois, verre, ou inox. Pour vous aider dans votre choix, voici les grandes caractéristiques de chacune.

Les poutres IPN existent dans différents matériaux.

Les poutres en acier

Ce sont les plus répandues et les plus utilisées sur le marché. Elles ont l’avantage d’être très résistantes, de posséder une durée de vie élevée et de pouvoir supporter d’importantes charges. De plus, elles peuvent être modelées facilement puisqu’il existe de nombreuses dimensions. Elles présentent aussi l’avantage de pouvoir s’adapter sans difficulté puisque l’on peut les peindre. Cela permet de les intégrer facilement dans un intérieur moderne, comme dans le cas de « lofts » industriels.

Dû à leur popularité et à l’offre sur le marché, les prix sont accessibles et iront de 10€ environ à 800€ selon le modèle. Il est aussi intéressant de noter que le prix des IPN acier est dégressif selon la quantité que vous achetez. Ainsi, plus vous en achèterez, moins élevé sera le coût du mètre linéaire.

Attention cependant à l’inconvénient majeur des poutres en acier : elles sont sensibles à la corrosion. Il est donc nécessaire de prendre cela en compte pour votre projet.

Les poutres en fer

Les poutres en fer ont des caractéristiques similaires à celles en acier : longévité, résistance à des charges lourdes et sensibilité à la corrosion. Cependant, leur prix sera en général plus abordable. Celui-ci fluctue toutefois, et dépend du cours du fer sur le marché.

Il faudra généralement compter entre 15€ pour un IPN 80 et 55€ pour un IPN 200.

Les poutres en métal galvanisé

Comme les poutres en métal précédentes, les poutres en métal galvanisé sont durables, résistantes et peuvent supporter de lourdes charges. Mais leur grand avantage est le fait qu’elles sont traitées avec un antirouille. Elles seront donc résistantes à la corrosion, ce qui sera idéal pour les chantiers et projets exposés à ce type de problème.

Cependant, le traitement anticorrosion, qui présente une protection supplémentaire pour la structure, augmente le prix des poutres. Elles sont donc beaucoup plus chères que les deux types précédents. Les tarifs pour les IPN galvanisées vont de 100€ à 1000€ pour les plus grandes.

Les poutres en aluminium

Elles présentent les mêmes caractéristiques que les poutres en acier et en fer mais celles-ci ont l’avantage d’être légères. Elles peuvent donc être manipulées plus facilement.

Cependant, elles sont récentes et plus difficiles à trouver sur le marché, ce qui augmente leur prix. Il faudra dépenser minimum 100€ pour un mètre linéaire.

Les poutres en inox

Ces IPN offrent les mêmes caractéristiques que celles en fer et en acier mais il n’est pas facile d’estimer leur prix, car elles sont peu populaires et donc difficiles à dénicher sur le marché. Leur coût dépendra du revendeur que vous pourrez trouver.

Les poutres en verre

Nous sortons ici de la catégorie des poutres en métal, pour examiner d’autres matériaux qui présentent d’autres caractéristiques intéressantes !

Les poutres en verre sont transparentes ou translucides. Elles supportent des charges bien moins lourdes que les autres types de poutre mais, vu qu’elles laissent passer la lumière,  elles sont idéales pour une véranda ou des projets plus « design ».

Cependant, elles sont rares et difficiles à trouver, ce qui les rend très chères. Il faudra compter environ 200€ par mètre linéaire.

Les poutres en bois

Les IPN en bois sont particulièrement appréciées pour leur aspect chaleureux, mais aussi parce qu’elles s’intègrent parfaitement dans des constructions de type chalet. Attention, en revanche, ces poutres sont moins résistantes que les autres et supportent des charges moins importantes.

Elles sont donc en général plus utilisées pour soutenir les toitures ou les planchers. On les utilise souvent comme poutres temporaires durant le chantier afin de soutenir la structure, mais avec l’objectif de les retirer à la fin.

Il faudra compter entre 6 et 18€ pour une poutre de ce type.

Qu’est-ce qui influence le prix d’une poutre IPN ?

En plus du type de poutre que vous choisirez, d’autres facteurs sont à prendre en compte pour calculer le prix de vos IPN. C’est le cas de :

  • La taille de la poutre : c’est-à-dire sa hauteur, sa largeur et son épaisseur ;
  • Les dimensions de la section : c’est-à-dire la quantité dont vous aurez besoin ;
  • La densité linéique de la poutre ;
  • La capacité portante et sa résistance au poids à maintenir.

Tous ces facteurs influencent directement le coût de votre poutre. Vous devrez donc bien sélectionner l’IPN qui vous conviendra le mieux selon les spécificités de votre chantier.

Evidemment, plus votre poutre sera grande et plus elle sera chère donc il vous faudra savoir quel modèle acheter. Pour cela, les tailles de poutres sont standardisées et sont facilement identifiables par leurs références. Celles-ci vont de 80 à 600, ce qui représente la taille en millimètre de la hauteur de l’IPN. Par exemple, si votre poutre a une hauteur de 80 mm, ce sera une IPN 80. Si sa hauteur est de 180mm, ce sera une IPN 180. Notez que la hauteur est celle que vous voyez lorsque vous regardez le i majuscule en coupe. La largeur d’une poutre, quant à elle, est toujours égale à la moitié de la hauteur.

La taille et le matériel de chaque poutre permettent de calculer la résistance et la densité linéique de chaque IPN, c’est-à-dire la charge et la répartition qu’elle pourra supporter. Cela vous amènera à choisir le type d’IPN à utiliser pour votre projet.

La pose d’une poutre IPN : Pourquoi faire appel à un professionnel ?

Afin de calculer le coût global d’une IPN, son prix d’achat n’est pas suffisant. Il faut aussi anticiper et prévoir le coût de la pose.

Or, le prix de la pose sera plus influencé par la difficulté de l’installation que par le type de poutre. Son installation peut paraitre simple. En effet, il suffit de la poser sur un support et/ou sur des trous effectués dans les murs, puis de la sceller. Cependant, toute la manipulation demande une gestion et un outillage spécifiques. Les poutres pesant parfois jusqu’à 20 kg par mètre (comme dans le cas d’une IPN fer 300), il est difficile de manœuvrer et manipuler celles-ci sans expérience et sans aide mécanique.

Dans toutes les situations, la pose reste un travail complexe et important car l’IPN a comme objectif de soutenir la structure du bâtiment. Il faudra donc faire appel à un professionnel ayant déjà l’expérience de pose d’IPN pour s’assurer que la poutre soit bien positionnée.

La pose d'une poutre IPN est un travail délicat.

Avant de la sceller, le professionnel devra vérifier que son support est stable et que son niveau horizontal ou vertical est le bon. Cette étape est cruciale car la poutre assure la sécurité de la structure globale et assurera donc par défaut la sécurité des habitants. En effet, une poutre mal installée ou ne répartissant pas bien les charges peut affaiblir ou même détruire la constitution de l’édifice, engageant directement la sécurité des personnes y résidant !

Cela explique clairement toute l’importance de confier cette étape des travaux à un professionnel ayant de l’expérience, et ce même lorsque l’on a l’habitude de faire des installations soi-même. En effet, il ne s’agit pas ici de simple bricolage. La pose d’IPN demande un savoir-faire important, de l’expérience et surtout des outils spécifiques pour pouvoir manipuler les poutres facilement.

Il est donc important que vous cherchiez le maçon ou l’artisan qui vous convienne. N’hésitez pas aussi à lui demander ses références concernant les poses qu’il a faites. Le tarif d’un bon maçon est en moyenne de 50€ par heure. Cependant, cela dépendra toujours de la complexité du chantier. Pensez également à demander plusieurs devis et à comparer les offres.

Connaitre le coût de la pose d’une IPN n’est donc pas un calcul simple. Le coût global d’une IPN inclut, d’une part, le tarif de la poutre et, d’autre part, celui de la pose. Le premier sera influencé par le type, le poids et la taille de la poutre, ainsi que la quantité de poutres dont vous avez besoin. Le deuxième, quant à lui, variera par rapport au maniement et aux caractéristiques de l’installation.

Afin de bien choisir vos poutres et de connaitre le coût global de celles-ci, il sera donc important de vous renseigner auprès d’un professionnel, que ce soit un maçon ou un artisan spécialisé, en détaillant votre projet. Celui-ci sera le plus à même de vous conseiller.