Prix d’un placo

Le placo, ou placo plâtre, est le nom que l’on donne à de grandes plaques de plâtre utilisées pour monter des murs et autres séparations.

Cette innovation est apparue après la Seconde Guerre mondiale. Sa facilité d’utilisation et son efficacité l’ont rapidement rendue presque incontournable pour les travaux de rénovation ou pour les constructions rapides de cloisons. Le succès a été tel que son nom, qui est celui d’une marque, est passé dans le langage courant pour désigner toute plaque de plâtre utilisée à cet effet.

Il faut dire que le placo présente plusieurs avantages. Tout d’abord, il représente une solution économique. Mais il permet aussi d’installer des solutions d’isolations fiables. En outre, il présente un plus écologique, car les plaques ne dégagent aucun polluant ou toxine. Enfin, il aide à réguler l’humidité de votre maison.

Le coût final de votre placo dépendra de deux facteurs principaux : le prix du modèle que vous choisirez et le nombre de plaques dont vous aurez besoin. À cela, il faudra ajouter le coût de la pose.

Obtenez maintenant un devis gratuit pour la pose de placo par un professionnel

Les différents modèles de placo : caractéristiques et prix d’achat

Que ce soit pour protéger un mur, isoler une pièce ou aménager une cloison, le placo répondra à vos besoins. Il se pose partout, aussi bien sur le sol que sur le plafond et les murs.

Cependant, il est important de savoir qu’il existe beaucoup de types de placo différents et que chacun possède ses propres caractéristiques. Afin de choisir le placo qu’il vous faut, vous devrez donc savoir où vous installerez votre cloison et quel sera son objectif. En effet, un placo pour une salle de bain ne doit pas avoir les mêmes caractéristiques qu’un placo qui servira d’isolant dans vos combles, par exemple.

Le placo se trouve facilement sur le marché. Une fois que vous aurez choisi le type de plaques que vous voulez, selon leurs caractéristiques et leur technologie, vous n’aurez donc pas de difficulté à vous les procurer. Voici les différents modèles de placo existants.

Le placo basique, ou BA13

C’est le placo le plus classique. En plus d’être la référence standard du placo, c’est aussi le moins cher. Il tient son nom de son épaisseur, qui fait 13mm, mais vous pourrez en trouver à d’autres dimensions.

Le placo BA13 est idéal pour une utilisation classique et basique, c’est-à-dire doubler des murs et des cloisons. Il est de couleur grise et est parfait pour masquer des imperfections. Cependant, il n’offre pas une bonne isolation et n’est pas recommandé pour des pièces humides.

En général, vous pourrez trouver ce type de placo à un tarif maximum de 4€/m².

Le placo H, ou hydrofuge

Le placo H est un plâtre contre l’humidité. C’est sa principale différence avec le placo BA13, donc l’un des facteurs de détérioration rapide est l’humidité.

Ce modèle de couleur verte est spécialement traité pour résister à la vapeur d’eau. Il est donc parfait pour des pièces comme la salle de bain, la cuisine ou toute autre pièce qui est fortement humide.

Son prix est deux à quatre fois plus élevé que le placo BA. Il vous faudra donc compter entre 5€ et 8€ du m².

Le placo F, ou antiflam’

Ici encore, le nom du placo indique sa principale caractéristique. De couleur rose, ce modèle de placo est ignifugé. Il peut donc résister aux flammes et permettra alors de ralentir la progression d’un incendie.

Il est idéal pour les pièces exposées aux flammes ou à la chaleur, comme la cuisine ou les pièces où est disposée la boîte électrique.

Le placo antiflam est largement plus coûteux qu’un placo basique. Vous pourrez vous le procurer pour 10€ du m².

Le placo I, ou impact

Ce type de placo est renforcé afin de résister à un usage plus rude. En effet, il est équipé d’une structure qui lui permettra d’encaisser les coups.

De manière générale, les prix de ce type de placo sont disponibles sur devis.

Le placo d’isolation phonique et thermique

Le placo est souvent associé à l’installation d’une isolation afin de limiter les pertes d’énergie et diminuer les bruits extérieurs. Si vous ne voulez pas perdre de temps à réaliser les deux opérations séparément, sachez qu’il existe des modèles de placo dont la principale caractéristique est l’isolation. Ceux-ci vous permettent d’éviter une trop grosse perte de surface, car vous n’aurez pas besoin de combiner cloison et isolation dans votre espace intérieur.

Le placo d’isolation thermique est doublé de polystyrène expansé, ce qui vous permettra de limiter les dépenses énergétiques. Ce modèle peut facilement atteindre des prix allant de 15€ à 20€ au m².

Le placo d’isolation phonique, quant à lui, est lui conçu pour diminuer les nuisances extérieures et vous permettre d’être au calme. Il permettra de diminuer jusqu’à 90% le volume sonore, ce qui représente une diminution de 3 décibels. Son prix est compris entre 10€ et 15€ le m².

Outre cela, il existe d’autres modèles de placo. Par exemple, certains sont faits pour éliminer les polluants. Il y a aussi des placos doublés : dans ce cas, la plaque peut être pliée afin d’être plus facilement manipulée.

Il existe plusieurs modèles de placo, tels que le placo BA13, le placo hydrofuge ou le placo impact.

L’isolation

Nous l’avons dit, le montage d’une cloison en placo plâtre va souvent de paire avec l’installation d’une isolation. Cela permet de limiter les pertes d’énergie car en général, le placo est un pauvre isolant. À moins que vous ayez choisi un placo isolant ou que la pièce où vous installerez votre cloison n’a pas besoin d’être isolée, il est donc nécessaire de l’associer avec un autre système isolant.

Dans ce cas, voici plusieurs options d’isolation qui s’offrent à vous, ainsi que leur prix :

  • Laine de verre de 100 mm d’épaisseur : entre 4€ et 8€ le m² ;
  • Laine de roche de 100 mm d’épaisseur : entre 6€ et 8€ le m² ;
  • Polystyrène expansé de 100 mm d’épaisseur : entre 12€ et 16€ le m² ;
  • Polystyrène extrudé de 100 mm d’épaisseur : entre 13€ et 18€ le m².

Au final, le prix d’une plaque de placo alliée à une solution d’isolation sera compris entre 6€ et 28€ le m². La solution la plus basique se situe entre 10€ et 15€ le m².

Dans certains cas, le budget à prévoir pour le placo et l’isolation est similaire à celui d’un placo isolant. Selon vos besoins, il peut donc parfois être plus judicieux d’acheter un placo isolant. Cela vous évitera de devoir y ajouter un isolant et de perdre du temps dans la réalisation de deux étapes au lieu d’une sur votre chantier.

La pose

La pose de placo se fait en plusieurs étapes :

  • Installez une ossature métallique sur les murs ou aux emplacements destinés à recevoir les cloisons et vissez les plaques de placo sur cette ossature.
  • Réalisez les joints entre les différentes plaques. Pour cela, il suffit d’utiliser un enduit spécial « bandes » sur les joints. Cet enduit est destiné à coller des bandes de papier parfois armées. Il rendra le joint lisse et formera une surface invisible après peinture.
  • Installez une couche d’isolant si nécessaire.

Dans le cas d’une construction moderne, la pose est plus facile car les surfaces sont généralement bien nivelées et droites. Par contre, dans le cas de travaux de rénovation d’une maison ancienne, c’est généralement plus complexe. En effet, les normes de l’ancien bâti ne sont plus actuelles et il faudra faire avec de nombreuses irrégularités.

Pose de placo par un particulier

La pose d’un placo plâtre n’est pas une opération complexe, surtout si vous avez déjà une expérience en bricolage. Si vous avez l’habitude de réaliser des travaux chez vous et êtes un peu outillé, vous pourrez donc tenter l’expérience.

Vous n’aurez alors qu’à prendre en compte le coût des matériaux nécessaires à votre projet pour connaître votre budget final.

Pose de placo par un professionnel

Si vous n’êtes pas bricoleur, ou si votre projet est d’une grande ampleur et/ou représente un certain degré technique, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel pour réaliser cette installation.

Cette solution est la plus sûre, car le professionnel pourra vous conseiller et vous orienter dans vos choix. De plus, un plaquiste pourra installer une cloison, un plafond ou un doublage en un temps record. En effet, celui-ci dispose d’outils très spécialisés, tel qu’un lève-plaques qui lui permettra de manipuler les plaques de placo sans aucun effort malgré leur taille, ou une visseuse spécialement conçue pour visser du placo.

Toutes ces qualités et cet outillage permettront à un bon plaquiste de terminer votre chantier rapidement tout en vous garantissant un travail correctement réalisé et sans salir votre maison.

Le placo n'est pas difficile à poser mais dans certains cas il vaut mieux faire appel à un professionnel.

Quel budget prévoir pour la pose par un professionnel ?

Si vous décidez de vous adresser à un plaquiste, vous aurez la possibilité de l’engager avec ou sans matériau.

Si vous l’engagez sans fournitures, ce sera à vous de lui donner tout le matériel nécessaire. Il sera donc important de mentionner le moindre détail (enduits, rails, etc.) lorsque vous ferez le devis afin de vous assurer de ne pas avoir de mauvaises surprises ensuite.

Dans ce cas, un plaquiste propose généralement un tarif de pose de placo de 10€/m² à 20€/m². Le prix est calculé selon la complexité du chantier.

Si, au contraire, vous décidez d’engager un plaquiste avec tous les matériaux inclus, le tarif au mètre carré sera évidemment plus élevé. Il faudra alors compter entre 30€ et 40€ du m². Cette deuxième option a toutefois un avantage indéniable : elle vous permettra de déléguer toute la partie de préparation du chantier à un professionnel. Cette solution est particulièrement avantageuse si vous ne disposez pas de beaucoup de temps libre ou n’avez pas de grandes connaissances en la matière.

Ce type de devis comprendra alors l’achat du matériel (en prenant en compte le temps que cela a pris au plaquiste), son chargement et sa livraison, en plus de la pose.

Quoiqu’il en soit, même si le montage de cloison en placo n’est pas une opération complexe à réaliser, elle vous demandera de bien réfléchir en amont afin d’être certain de choisir les bons matériaux.

Une fois que vous aurez identifié vos besoins, il vous sera plus facile de demander des devis auprès d’artisans professionnels. Le devis est important, car il vous permettra de visualiser le projet avant sa réalisation et de voir quelle option vous convient le mieux. Il vous permettra aussi de bien ajuster votre budget à votre projet, et non l’inverse.