Prix d’un faux plafond : Obtenez plusieurs devis

Lors de la rénovation d’une pièce, l’installation d’un faux plafond est une solution de plus en plus prisée par les particuliers. En effet, cette option de couverture du plafond original a plusieurs avantages et est assez facile à installer.

Il est difficile d’estimer le prix d’un faux plafond car beaucoup de paramètres entrent en jeu dans le calcul du coût final. Cependant, il est important de savoir que cela dépendra en particulier du type de faux plafond que vous voudrez installer.

Obtenez maintenant plusieurs devis pour la pose d’un faux plafond et comparez-les

Les différents types de faux plafond

Il existe deux types de faux plafond sur le marché :

  • Le faux plafond tendu

    : il est composé d’une toile thermoplastique étirable, appelée « velum ». Il est fabriqué majoritairement en PVC et fait de rails en PVC ou aluminium posés sur le pourtour du plancher.

  • Le faux plafond suspendu

    : il est composé de plaques de BA13 (placoplâtre), de suspentes et de rails.

Ces deux types possèdent chacun leurs avantages. De plus, la technique d’installation est différente et propre à chaque plafond.

Avantages d’un plafond tendu

Il est un peu plus cher que le plafond suspendu et est un plus complexe à installer, mais il est de plus en plus populaire auprès des particuliers et entreprises. En effet, il possède plusieurs avantages indéniables :

  • Son esthétique : il s’adapte parfaitement aux intérieurs modernes. Vous pourrez décliner la toile en une infinité de couleurs et choisir parmi plusieurs finitions : satinée, mate et laquée. Veillez cependant à bien la choisir, car vous ne pourrez pas la repeindre.
  • Ses performances techniques : sa toile est traitée contre les UV et est aussi anti-acariens, antibactériens, antistatique, et même possiblement fongicide. De plus, il est tout à fait possible de percer la toile pour pouvoir ajouter des accessoires à votre faux plafond, tels que des éclairages.
  • Sa longévité : de par sa résistance aux coups, le plafond tendu a une longue durée de vie.
  • Son entretien : il ne nécessite aucun entretien particulier mais, si nécessaire, il peut être lessivé.

Prix faux plafond tendu

Avantages d’un plafond suspendu

C’est le plafond le plus utilisé sur le marché car il est économique et simple à mettre en place. Il possède les avantages suivants :

  • Son coût économique : le plafond suspendu est vraiment très abordable.
  • Ses performances d’isolation : que ce soit sur le plan thermique ou acoustique, le plafond suspendu est de très grande qualité quand il est question de limiter les bruits, les chocs et les pertes de température. Ces qualités proviennent de l’air capturé entre le plafond et le faux-plafond, qui lui permet de servir d’isolant naturel.
  • Sa praticité : il permet de facilement réduire la hauteur sous-plafond d’une pièce. Il est aussi facilement démontable si vous avez besoin d’accéder aux câbles électriques, ou dans le cas d’un déménagement.

Le prix d’un faux plafond

Comme nous venons de l’expliquer, le faux plafond tendu et le suspendu sont deux techniques très différentes, ce qui implique des prix très différents.

Beaucoup de facteurs entrent en compte à l’heure d’estimer le prix d’un faux plafond, tels que la surface à couvrir, le matériau et le nombre d’angles.

Pour un plafond tendu, les prix vont généralement entre 15€ et 70€ le m².

Pour un plafond suspendu classique en plaques de plâtre BA13 il faudra compter entre 6€ et 10€ par m². Comme vous pouvez le constater, cette option est beaucoup plus abordable. Toutefois, ce tarif pourra augmenter selon le matériau que vous aurez choisi pour les plaques.

En effet, dans le cas d’un plafond suspendu, vous aurez la possibilité de choisir le matériau de votre couverture extérieure. Selon vos envies et votre projet, vous pourrez ainsi opter pour des plaques de bois, en aluminium ou en PVC. Le rendu et les propriétés de chacun des matériaux pourront s’adapter à une situation spécifique.

La pose d’un faux plafond

Installer un faux-plafond est une tâche qui peut sembler très simple de prime abord, mais qui peut très rapidement devenir une épreuve insurmontable. L’une des difficultés vient du plafond en tant que tel. En effet, peu de plafonds sont parfaitement plats et carrés, avec des angles exactement à 90°.

Vous vous heurterez donc obligatoirement à des difficultés impliquées par l’inexactitude du plafond principal, des murs ou encore du sol. Vous serez également obligé de retravailler votre installation électrique, notamment au niveau des plafonniers et suspensions. Dans certains cas, vous devrez même installer des saignées dans les murs pour développer un nouveau réseau électrique.

Pour cette raison il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel.

Notez d’ailleurs que si vous optez pour un faux-plafond tendu, vous devrez obligatoirement contacter un professionnel car vous n’aurez ni les outils, ni le savoir-faire pour réaliser la pose de la toile thermoplastique.

Pour les faux-plafonds suspendus, l’appel à un professionnel vous fera gagner du temps. En effet, le chantier sera terminé beaucoup plus rapidement et proprement que si vous le faisiez vous-même.

Pose d’un faux plafond tendu

La pose du plafond tendu est assez délicate à mettre en œuvre, de par la spécificité de la technique de tente de la toile. Il est donc important que votre plafond tendu soit réalisé sur-mesure par un professionnel. Celui-ci effectuera un relevé très précis des côtes et procédera aux soudures hautes fréquence en usine avant de l’installer chez vous.

Il existe deux méthodes de pose pour ce type de plafond :

  • La pose à chaud : elle consiste à chauffer la toile ou la matière utilisée de façon à lui donner une tension qui demeurera intacte à température ambiante. Cette technique est très complexe à mettre en œuvre et demande un équipement spécialisé.
  • La pose à froid : elle requiert obligatoirement l’utilisation d’une toile spéciale pouvant être tendue sans voir sa température augmentée. Cette technique est plus simple à mettre en œuvre, mais la toile utilisée est plus chère.

Le recours à un professionnel, vous garantira une pose rapide, propre et sans contrainte. Dans ce cas, il n’est pas nécessaire de vider la pièce de ses meubles.

Pose d’un faux plafond suspendu

La pose de n’importe quel type de faux-plafond suspendu demande de fixer des rails au plafond maître. Ceux-ci seront destinés à supporter le faux-plafond, le plus souvent composé de plaques de plâtre. Cette étape doit être réalisée avec minutie, car c’est elle qui déterminera la facilité d’installation du parement ainsi que le rendu final de la surface.

Selon le type de parement que vous choisirez, il faudra boucher, poncer ou encore peindre. Vous devrez donc vider la salle dans laquelle vous travaillez, car cela provoquera beaucoup de poussière. Il vous faudra également disposer d’équipements adéquats afin de travailler en hauteur durant plusieurs heures en toute sécurité.

Si vous n’êtes pas équipé et que vous n’avez pas d’expérience, nous vous recommandons de faire appel à un professionnel pour réaliser ce travail délicat. Cela vous assurera la bonne qualité du travail. De plus, ce sera moins cher de faire monter le faux plafond par un professionnel plutôt que de louer tout l’équipement dont vous aurez besoin pour mener à bien cette opération.

Le faux plafond suspendu est plus simple à poser.

Le prix de pose d’un faux plafond

Comme vous avez pu le constater, les poses de chaque type de plafond sont très différentes et demandent des savoir-faire spécifiques, ainsi qu’un outillage très particulier dans le cas du plafond tendu.

Pour un plafond tendu

Les tarifs de pose pour les plafonds tendus à froid ou à chaud ne sont pas très différents. Il vous faudra en général compter entre 20 et 50€ par m² pour une pose faite par un professionnel.

Si vous êtes outillé, expérimenté et possédez un budget limité, vous pouvez monter vous-même votre plafond tendu. Pour une toile en PCV, il faudra vous équiper d’un canon à chaleur. Si vous choisissez une toile en polyester, il est toutefois recommandé de faire appel à un professionnel. Bien que ne nécessitant pas d’outillage aussi spécifique, cela vous garantira un travail rapide et effectué sans problème.

Quant au coût total de l’installation, qui reprend la toile et la pose par un professionnel, il est compris entre 45 et 120€ selon la surface et les options que vous aurez choisies. Ce prix est à titre indicatif puisqu’il existe des situations architecturales qui feront grimper les prix, par exemple si vous pensez installer un plafond dans une pièce non-rectangulaire.

Bien sûr, vous pouvez obtenir des tarifs plus détaillés et adaptés en demandant des devis aux artisans de votre région. Cela vous permettra de comparer les tarifs, mais aussi de discuter avec eux afin de connaître les options qui pourraient vous intéresser et convenir à votre projet.

Pour un plafond suspendu

Contrairement au plafond tendu, le plafond suspendu est plus simple et sera donc plus économique. Le coût total d’installation dépendra ici de l’option que vous aurez choisie :

  • Si vous installez un plafond suspendu seul, comptez un coût total de 10€ le m² ;
  • Si un professionnel intervient pour les fournitures et le montage, le tarif moyen d’un plafond suspendu est de 40€ le m².

Enfin, lors du calcul de votre budget ou de la demande de devis, pensez à y inclure tous les accessoires que vous voudrez installer sur votre plafond, car ils feront grimper la note finale.